Quel est ton Fuck-You Day / Number ?

Bien que très accrocheur, que signifie ce titre, et surtout qu’est-ce que ce Fuck-You Day ?

Ce terme vient des Etats-Unis et correspond au jour où tu donnes ta lettre de démission à ton employeur avec un sourire béant à l’idée d’avoir (enfin) atteint ton indépendance financière.

L’indépendance financière n’est pas le sujet principal de cet article, mais sache qu’il existe des personnes qui ont pour but d’être financièrement indépendant (mouvement FIRE), c’est-à-dire, de ne plus dépendre de quelqu’un pour vivre dignement. On ne parle pas ici de vivre dans le luxe, mais simplement de mener une vie qui nous corresponde.

Ayant posé la question à de nombreuses personnes de mon entourage, aucune d’elle m’a dit qu’elle aimerait aller jusqu’à l’âge officiel de la retraite ! Aucune ! Par contre, pas beaucoup d’entre elles n’avaient réellement réfléchi aux possibilités et conséquences de prendre cette retraite anticipée. De nombreuses questions restent souvent sans réponse :

  • Aurais-je assez d’argent pour arrêter de travailler plus tôt ?
  • Comment puis-je arrêter mon travail plus tôt ?
  • Quelles sont les conséquences et pénalités sur mon 2ème pilier ?
  • Est-ce réellement possible d’arrêter de travailler à 55, 50, 45 ans en Suisse ?
  • De quel montant aurais-je besoin pour arrêter de travailler maintenant ?

Tous ces questionnements sont bien évidemment légitimes, car il n’est pas aisé de trouver la réponse et s’arrêter de travailler à 50 ou 55 ans sans avoir validé une réelle stratégie. Cela peut s’avérer très risqué.

Fuck-You Day VS Fuck-You Number

Maintenant que tu sais ce qu’est le Fuck-you day, tu peux comprendre que le Fuck-You Number correspond au montant nécessaire que tu dois posséder pour pouvoir arrêter de travailler à la date que tu désires (Fuck-You-Day). En gros, c’est le capital nécessaire que tu dois posséder afin d’atteindre ton indépendance financière. Bref, à ce stade, tu devrais te poser la question suivante :

  • « Mr. GP, c’est sympa tout ça, mais comment je fais pour savoir de combien j’ai besoin pour être indépendant financièrement à une date précise ?« 

Effectivement, c’est une très bonne question. Lorsque j’étais à ta place et que je lisais pour la première fois ces théories sur l’indépendance financière et les principes du mouvement FIRE, je me suis posé la même question et je pensais que ce calcul allait être très compliqué au vu du nombre de paramètres qui peuvent influencer mes finances au quotidien (fortune actuelle, impôts, augmentation de salaire, réduction du taux de travail, nombre d’enfants, mes dépenses, etc.).

Grâce au très bon livre de Marc Pittet, Libre à 40 ans en Suisse, j’ai découvert qu’il était possible de calculer tout ceci en moins d’une heure ! Comment est-ce possible ? Et bien c’est grâce à une étude1 qui a été menée à l’Université de Trinity à San Antonio dans le Texas par des professeurs en finance.

Cette étude, démontre le fonctionnement d’une règle très connue ; la règle des 4 %. Un article dédié sera consacré à cette règle, mais concrètement, elle démontre statistiquement que ta fortune restera stable (inchangée) si tu ne dépenses pas plus que 4 % du montant de cette dernière par année pour couvrir tes besoins. En gros, il est nécessaire de :

  • Connaître tes dépenses annuelles
  • Savoir multiplier ce nombre par 25 🙂
Dépenses moyennes annuellesFuck-You-Number idéal
40’000.- CHF1’000’000.- CHF
60’000.- CHF1’500’000.- CHF
80’000.- CHF2’000’000.- CHF
100’000.- CHF2’500’000.- CHF
120’000.- CHF3’000’000.- CHF
Dépenses moyennes x 25 = Fuck-You-Number

Si on reprend la définition de la règle des 4 % et qu’on fait le calcul inverse, on devrait donc prendre 4 % du Fuck-You-Number et cela devrait nous donner le montant de nos dépenses annuelles.

  • 4 % de 2’000’000.- CHF = 80’000.- CHF
  • 4 % de 2’500’000.- CHF = 100’000.- CHF

Je pense que tu as compris ce calcul basique. En gros, si tu estimes que tu, ou ta famille dépense et dépensera 100’000.- CHF par an en moyenne et que tu désires prendre ta retraite aujourd’hui, tu devrais avoir au moins 2’500’00.- CHF de fortune afin de pouvoir vivre des rendements générés.

[Etape 1] – Première estimation de son Fuck-You number !

Venons-en aux choses sérieuses. Le but de cet article est donc de savoir combien de fortune, tu devrais (ou ta famille si tu es en couple) théoriquement amasser pour pouvoir être financièrement indépendant et prendre ta retraite anticipée, voir très anticipée. Pour cet exercice, arme toi d’un bout de papier et d’un stylo ou d’une feuille Excel si tu préfères et notes les éléments suivants

  • Total des salaires net et annuels de ta famille [R]: il est important de prendre le montant net et pas le brut ! Tu retrouveras ce montant sur ton certificat de salaire.
  • Épargne annuelle familiale [E] : ceci inclus les épargnes classiques sur des comptes épargnes qui ne rapportent (presque) rien, les piliers 3a et 3b, et également les montant placés en bourse si tu en as. Si tu ne tiens pas de budget, un moyen simple de connaître grossièrement ce nombre est de te rendre dans tes e-bankings ou prendre des feuilles de bouclements de deux années différentes et de calculer la différence entre le montant de cette année au 31.12 avec le montant de l’année précédente. Voici un exemple :
    • Compte A, solde au 31.12.20 : 34’823.- CHF
    • Compte A, solde au 31.12.21 : 39’672.- CHF
      • 39’972 – 34’823 = 4’849.- CHF (montant épargné pour le compte A)
    • Fait ceci avec tout tes comptes et additionne les montants obtenus. Tu auras ton épargne annuelle.
  • Total des dépenses annuelles [D] : D = R E . Facile…
  • Fuck-You Number [F] : Tu appliques la règle des 4 % sur tes dépenses annuelles.
    • F = D x 25
    • F étant le montant que tu dois atteindre pour prendre ta retraite anticipée.

Voici ce que cela à donné dans le cas de la famille GP lorsqu’on a fait ceci la première fois.

  • D = 120’0000 CHF
  • F = 120’0000 CHF x 25 = 3’000’000.- CHF

Et là, c’est la douche froide… Comment imaginer amasser une fortune de 3’000’000.- CHF en ayant 30 et 24 ans, un enfant, un travail à 100 %, celui de Mme GP à 60 % si on voulait prendre la retraite vers 50 ans ? Et toi, quel est ton premier Fuck-You number ?

[Etape 2] Réduction du Fuck-You number

Les effets de la douche froide dissipés, reprenons nos esprits et essayons de trouver un sens et une solution à tout ça. Première question : pourquoi obtient-on un nombre si élevé et comment pourrait-on l’améliorer ? En faite c’est très simple puisqu’il est composé et influencé de deux paramètres:

  • Ton épargne : c’est ce qu’il faut augmenter.
  • Tes dépenses : c’est ce qu’il faut diminuer.

Partant de ce constat très simple, on peut commencer à réfléchir sur la manière à changer notre style de vie de façon à influencer notre taux d’épargne et nos dépenses. Ces deux sujets seront traités dans des articles dédiés. Imaginons cependant que nos efforts et les différents changements que nous avons apportés à notre vie nous ont permis de passer de 120’000.- CHF à 97’000.- CHF de dépenses annuelles pour notre famille. Nous avons donc augmenté notre taux d’épargne et par la même occasion, notre Fuck-You number est passé de 3’000’000.- CHF à 2’425’000.- CHF soit une diminution de 575’000.- CHF !

Bien que cette constatation est simple, il n’y a pas à chercher plus loin ; si tu veux prendre ta retraite anticipée rapidement, tu dois économiser plus et dépenser moins 🙂 Je mettrais à jour cet article dès que j’aurai écrit les articles dédiés.

Autre raisonnement possible

Ce premier calcul t’a probablement un petit peu découragé et c’est normal. Cependant, prends la peine d’évaluer la situation sous un autre angle. Pour cela, répond premièrement à la question suivante :

  • A quel âge désires-tu prendre ta retraite ?

Cette question est probablement plus terre-à-terre avec la situation de tout et chacun. Le but est d’avoir un objectif réaliste et précis. On va éviter les réponses incluant les mots « vers », « environ », « à peu près ». L’objectif doit aussi être ambitieux. L’objectif doit être SMART (S=Spécifique, M=Mesurable, A=Ambitieux, R=Réaliste, T=Défini dans le temps). Prenons le cas de Tom :

  • Tom aimerait prendre sa retraite à 50 ans.
  • Tom a 30 ans.
  • Il a donc 20 ans pour atteindre son Fuck-You number.
  • Tom gagne 100’000.- CHF / an (net)
  • Tom dépense 80’000.- CHF / an -> Fuck-You number = 2’000’000.- CHF
  • Son taux d’épargne est donc de 20 %.
  • Tom possède un capital de 50’000.- CHF

En prenant en compte les données ci-dessus et en considérant un rendement moyen de 5 % sur ses placements futurs, il lui faudrait 34.3 ans pour atteindre son Fuck-You number. Conclusion => Tom ne gagne pas assez ou alors son taux d’épargne de 20 % est trop faible (c’est intimement lié). Tom doit donc augmenter son taux d’épargne à hauteur de 41 % environ pour tenir son objectif d’être indépendant financièrement à 50 ans.

Détails de calculs : aucun mérite personnel ici, car j’utilise le très bon calculateur de Networthify.com. Pour atteindre son objectif, Tom devrait donc :

  • Épargner 42’000.- CHF/an (3’500.- CHF/mois)
  • Dépenser au maximum 58’0000.- CHF/an (4’833.- CHF/mois) -> New Fuck-You number = 1’556’153.- CHF
  • Avoir un rendement ou retour sur investissement (ROI) de 5 %

Conclusion

Tu l’auras compris, le taux d’épargne est la clé de ce calcul et de ton futur succès ! Il prend en compte tes revenus et tes dépenses. Augmente ton taux d’épargne et optimisant tes dépenses et (le « ou » fonctionne aussi, mais c’est moins bien) en augmentant tes sources de revenus.

Je tiens à préciser encore une fois que cet article ne doit pas être pris comme un conseil financier. Les informations décrites dans cet article sont théoriques et doivent être adaptées à la situation personnelle de chacun. Il est possible et conseillé de faire valider ses calculs personnels par une entreprise spécialisée en conseils financiers. Si cela t’intéresse, je te conseille de t’orienter vers une institution indépendante.

Info importante : Cet article contient 20 fois le mot « fuck« . Désolé.

Sources

1Retirement Savings: Choosing a Withdrawal Rate That Is Sustainable ,[pdf], par Philip L. Coosley, Carl M. Hubbard et Daniel T. Walz en 1988.

Ces autres articles pourraient t’intéresser !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.