Que faire en période de crise boursière ?

Si tu investis comme moi en bourse avec une stratégie long terme, tu places probablement ton argent dans des ETF ayant une couverture mondiale et nationale. Pour ma part, j’investis depuis maintenant bientôt deux ans et je suis en train de vivre mon premier vrai crash ! Si tu es dans la même situation que moi, tu t’es probablement posé la question suivante :

Que faire en période de crise boursière ? Dois-je tout vendre ? Dois-je garder et attendre ? Dois-je investir encore plus ?

Grand penseur fribourgeois

Je me suis effectivement posé cette question et j’ai eu quelques abonnés qui m’ont écrit pour savoir ce que je pensais. Ils avaient tous la bonne réponse, mais c’était aussi leur première crise 🙂 Je comprends totalement ces craintes et effectivement, quand on regarde les graphiques de nos ETF favoris, il faut avoir le cœur bien accroché… Voici deux exemples avec mes ETF favoris, VT et CHSPI.

Performances de mes ETF favoris

source : google finance – $VT – YTD

Cet incroyable ETF enregistre une performance désastreuse de -13% depuis le début de l’année. Pour info, j’ai acheté ma première action VT au alentour de 96.- $ à l’époque… Je n’ai pas besoin de te dire que je suis bien en négatif sur cette position.

source : google finance – $CHSPI- YTD

Mon ETF suisse ne sauve pas les meubles et ne me rend pas plus le sourire avec sa performance depuis le début de l’année de -11.4%.

Impact sur le portefeuille et l’esprit

Dans mon cas, j’ai encore un petit portefeuille d’un peu plus de 22’000.- CHF, donc mon cœur tient encore bon. Même si ça ne me fait pas plaisir d’ouvrir Interactive Broker et de voir une perte globale d’environ 1’500.-CHF, cela reste de faibles montants. Notre bien connu Monsieur Mustachian Post a écrit un article dernièrement dans lequel il disait avoir eu à subir une perte de 45’000.- CHF !

Notre réaction face à ces montants est différente pour chacun d’entre nous. Je pense que cela dépend grandement des revenus que nous avons. 1’500.- CHF pour certains, représentent une très grosse sommes d’argent par rapport à leur revenu alors que pour d’autres très fortunés, même 45’000.- CHF ce n’est pas grand-chose. Cela dépend donc de ta situation financière.

Lorsque j’ai ouvert mon compte Interactive Broker un matin et que j’ai vu cette chute, j’ai respiré un bon coup et je me suis remémoré ce que j’avais lu et appris avant d’investir en bourse.

Mais c’est quoi une crise boursière ?

C’est une très bonne question. Il n’y a en fait pas de règle formelle pour décrire ce qu’est une crise ou un crash boursier. Pour moi, c’est lorsque tous les marchés mondiaux se prennent une gifle en même temps. L’ETF VT est un très bon exemple, car c’est un ETF World composé de 9’433 sociétés au moment où j’écris ces lignes. Pour moi, si un tel ETF (ou un autre titre) perd une dizaine de pourcents de sa valeur, on peut parler de crise.

Dans le cadre de mon cher VT, il est passé d’une valeur de 108 $ (le 4 janvier 2022) à 88 $ (le 11 mai 2022), soit une perte de 18.6% ! Pour moi, c’est un bel exemple de crise, car une telle volatilité n’est pas « normal » sur cet ETF. Toujours sur le même ETF, lors du début de la crise sanitaire, fin février 2022, la valeur du titre était de 83 $ (14.02.20) et a chuté à 56 $ (20.03.20), soit une perte de 32.44% en quelques dizaines de jours !

Bref, je pense que tu as compris ce qu’on entend par crise ou crash dans le monde boursier.

Ma stratégie d’investissement valable lors d’une crise boursière

Il y a certains points importants à retenir pour ne pas paniquer et savoir comment réagir lorsque tu fais face à une telle situation :

  • Ne rien vendre ! c’est la première information à assimiler et à appliquer. Personne sur cette terre n’est capable de prédire avec certitude les crises et encore moins à quel moment le marché va entamer sa vraie remontée.
  • Tu investi régulièrement ! si comme moi tu investis le même montant chaque mois dans ton ETF favori, et bien tu continues ainsi !
  • Les crises sont normales ! le passé nous le prouve, c’est cyclique, mais impossible à prédire. Rappelle-toi des crises spectaculaires (dotcom, subprime, guerres en tout genre ou encore le COVID-19). Le marché se redresse et souvent plus rapidement que ce qu’il est descendu.

Si tu as un profil de risque assez agressif et la capacité financière et psychologique nécessaire, tu peux également voir cette crise comme une opportunité d’investir à prix réduis. En d’autres termes, tu en profites pour faire les soldes en achetant plus que d’habitude !

Conclusion

Sur mon blog, je ne fais pas de trading, mais bel et bien de l’investissement long terme. Comme ma stratégie d’investissement suit une logique sur le long terme (> 10 ans), je peux me permettre d’adopter la ligne de conduite décrite ci-dessus. Bien évidemment, ceci ne s’applique peut-être pas à tous les cas et ni à toutes les crises. Un investisseur qui ne s’appuierait pas sur des ETF et / ou qui n’a pas une stratégie sur le long terme, n’aurait probablement pas cette approche.

Je crois en cette approche, car elle a été testée et expliquée par de nombreuses personnes, comme toi et moi. En tant qu’investisseur, tu sais que le risque zéro n’existe pas, par contre il est impératif de définir dès le début ta stratégie et la ligne de conduite qui en découle. Toutes les crises sont différentes et personne ne peut prédire l’avenir.

Et toi ? Comment vis-tu cette crise et est-ce que tu changes quelques chose à ta stratégie d’investissement lors de ces périodes ?

Autres articles qui pourraient t’intéresser

2 réflexions sur “Que faire en période de crise boursière ?”

  1. Si tu dois respirer un grand coup en ayant perdu 1500frs sur un -18%, je trouve conseille d’arrêter tout de suite tes investissements en crypto.
    En ce moment on est pas loin des -80% depuis Novembre et je ne parle même pas des LUNA/UST.

    Un conseil pour tout ceux qui investissent long terme, ne regarder pas le prix tous les jours, si possible mettre à jour la valeur de son portfolio qu’une fois par mois ou moins. Je sais c’est dur, j’ai mis longtemps à m’en rendre compte, mais il faut virer toutes ses app de tracking de portfolio et les alertes de prix.
    La seule raison valable de suivre les prix pendant une période relativement courte, c’est si on doit acheter ou vendre un plus gros montant que d’habitude. Et cela doit faire partie de son plan, genre vendre x% si une action/coin eat monté de y% depuis l’achat/le dernier point le plus haut. Ou acheter pour xxxfrs si une action/coin qu’on vise à long terme perds plus de y% en peu de temps / arrive y% en dessous du point le plus haut, sans aucun événement pouvant entraver son retour à la normale à long terme (forcément j’aurais jamais acheté du LUNA à 0.0002$ après son crash depuis 120$).

    Au final il faut dormir sur ses 2 oreilles et maintenir sa stratégie long terme.

    1. salut Eluc et merci pour ton commentaire pertinent comme à son habitude ! Effectivement avec les crypto, on ne parle pas de la même volatilité et c’est bien pour cela que je n’investi pas beaucoup dedans. Je suis d’accord avec toi concernant les applications de tracking. J’avais testé à l’époque SimpleWallStreet qui est très bien fait, mais recevoir des alertes de hausse ou de baisse de prix tous les jours était un peu stressant et n’apportait rien par rapport à ma stratégie d’investissement DCA et LT. J’achète occasionnellement des Daubasses et je les revends dès qu’elles ont fait +35% ou que les Daubasses revendent également suite à leur analyse. Cela reste une toute petite partie de mon portefeuille et ça me va très bien 🙂 Bref, la stratégie c’est l’essentiel et il faut de la rigueur pour s’y tenir, mais surtout, il faut y croire !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.