Investir dans les cryptomonnaies avec SwissBorg

Après avoir passé en revue différents types d’investissement traditionnels, c’est autour des cryptomonnaies d’y avoir une page dédiée. On parlera donc d’actifs numériques et plus précisément de l’application SwissBorg (rien de bien compliqué ne t’inquiète pas). Un produit made in Switzerland !

(Petite information: c’est un article un peu spécial puisqu’il n’est pas rédigé par Mr.GP mais par Brisly ! Peut-être que ce nom ne t’es familier si tu suis régulièrement la newsletter du blog 😉 Si non, tu peux aller lire l’interview réalisée par Mr. GP pour en savoir un peu plus sur moi… bonne lecture !)

Qu’est-ce que SwissBorg ?

SwissBorg est une entreprise suisse, créée en 2017 et basée à Lausanne. Composée d’une équipe d’une centaine de personnes, elle est spécialisée dans les cryptomonnaies et a développé une plateforme de gestion de fortune (appelé aussi Wealth Management) qui permet non seulement d’investir, mais également de faire fructifier ses actifs numériques.

Véritable écosystème financier basé sur la blockchain, SwissBorg a comme objectif principal d’éduquer l’utilisateur sur les possibilités d’investissement dans les crypto-actifs et de permettre aux utilisateurs de gérer leur argent d’une manière simple et indépendante à travers la SwissBorg Wealth App. L’inclusivité, la responsabilisation, l’innovation, la méritocratie et la transparence totale sont au cœur de la philosophie de cette jeune entreprise suisse.

D’ailleurs, elle se développe au moyen du système proche de celui de la Confédération; il s’agit du système démocratique qui évolue grâce à des référendums ou des votations. Elle possède également une DAO (Decentralized Autonomous Organization), constituée d’utilisateurs volontaires, qui mettent à disposition leur savoir pour développer ensemble un meilleur produit, tout en étant récompensé.

Bref on l’a bien compris, l’avis des utilisateurs est extrêmement important pour sa croissance et pour fournir un produit de qualité accessible à tous. SwissBorg est réputée pour sa facilité d’utilisation et sa proximité avec la communauté; tout est pensé pour qu’un utilisateur lambda se sente à l’aise, réalise son action sans contrainte et en quelques clics.

Pour mieux comprendre l’ampleur de ce projet, en quelques chiffres SwissBorg c’est…

…une application utilisée par plus de 400’000 personnes à travers plus de 100 pays dans le monde. L’entreprise a d’ailleurs gagné l’award « Mass Adoption Project of the year » d’AIBC en mai dernier. SwissBorg est un projet sérieux et en plein développement mais qui sait déjà s’imposer dans le monde de la finance décentralisée.

Maintenant que nous connaissons un peu mieux SwissBorg et son fonctionnement, voyons ce qu’elle a à nous proposer !

Que propose la Swissborg Wealth App ?

Comme mentionné précédemment, son produit principal est son application de gestion d’actifs numériques: la SwissBorg Wealth App. C’est là-dessus que tu accéderas à un écosystème complet de fonctionnalités essentielles et innovantes. A savoir:

L’achat, la vente et l’échange de cryptomonnaies grâce au Smart Engine

La première chose à faire pour posséder des cryptomonnaies, c’est bien évidemment d’en acheter ! Ce n’est donc pas surprenant de retrouver cette fonctionnalité sur l’app. Cependant (parce que oui, il y a toujours un mais), la plateforme se démarque de toutes les autres sur ce point. En effet, SwissBorg cherche sans cesse à révolutionner, avancer et lancer le monde de la finance simple et accessible à tous. Elle veut rendre simple, des instruments compliqués. Elle a donc développé une toute nouvelle technologie qui s’appelle le Smart Engine

Comment ça fonctionne ? Le Smart Engine va réaliser tout simplement beaucoup de transactions de cryptomonnaies, en comparant les taux sur les différentes plateformes (binance, hitbtc, kraken et lmax), pour maximiser ton investissement. Tu obtiendras toujours l’exécution de ta transaction au meilleur prix et en toute transparence.

SwissBorg mise plutôt sur la qualité des actifs qu’elle propose plutôt que sur la quantité. C’est pour cette raison que l’app ne propose pour le moment que 17 cryptomonnaies, dont trois monnaies basées sur le cours du dollar (USDT, USDC, DAI). Cependant, d’autres actifs seront encore ajoutés cette année.

L’achat, la vente ou l’échange de cryptomonnaies passe toujours par cette technologie. En plus de ça, SwissBorg se différencie également par sa grande transparence. Si les autres plateformes de trading pratiquent souvent une politique de frais cachés, ce n’est pas le cas ici. Les frais sont à hauteur de 1% maximum, peu importe le montant. On verra par la suite que selon le statut, tu peux obtenir des frais entre 0 et 1%.

Point important: Pour l’instant, on ne peut pas payer avec sa carte de crédit sur la plateforme. Le dépôt se fait uniquement par virement bancaire ou en s’envoyant de la crypto depuis une autre plateforme. En attendant, les utilisateurs ont proposé d’instaurer le paiement par carte; c’est en cours de considération.

L’analyse d’actifs: le must-have pour les débutants

Une application dédiée aux débutants ne pouvait pas passer à côté de la création d’un des outils les plus utiles pour comprendre l’univers des actifs numériques. Donc même toi qui lis cet article, si tu ne comprends rien aux cryptomonnaies ne t’en fais pas. Sur la plateforme tu y trouveras toutes les informations nécessaires pour réaliser tes premiers investissements en tout sécurité. Tu n’auras plus d’excuses pour ne plus le faire !

En plus d’une excellente description des cryptomonnaies, il existe sur l’app d’autres éléments d’analyse qui pourront te guider dans tes choix: 

  • Le Cyborg Predictor analyse une énorme quantité de données pour te donner son avis sur l’évolution du cours des cryptos.
  • Le Swissborg Indicator et le graphique en direct te permettent de suivre l’évolution du cours des cryptos en direct en intégrant des éléments visuels d’analyse technique.
  • Le Community Sentiment indique le sentiment général des utilisateurs: est-ce que la majorité est en train de vendre (peur) ou d’acheter (enthousiasme) cet actif ?
  • Les Market Stats permettent d’avoir un résumé sur les informations générales. Ils indiquent le rang, la capitalisation du marché (et le pourcentage que représente cet actif sur le marché des cryptos) ainsi que l’offre en circulation.

Il y  a encore d’autres outils, un peu plus poussés, que je te laisse découvrir 😉

L’aperçu du portefeuille – “Portfolio Overview”

Une fois que tu t’es renseigné sur les différents actifs et que tu as effectué tes premiers achats, tu voudras sans doute aller voir comment évoluent tes investissements. Ça sera faisable grâce à l’aperçu du portefeuille.

Comme sur beaucoup de plateformes de trading, on tombe sur un graphique qui nous montre l’évolution de notre portefeuille. Mais SwissBorg a encore une fois su se différencier en ajoutant des petites fonctionnalités qu’on ne retrouve nulle part ailleurs. Non seulement le design est unique et rend la page beaucoup plus agréable à regarder, mais en plus tu peux voir tes profits et tes pertes totaux, non réalisés et réalisés (valeur nette), puis le montant total dépensé dans les frais. Tu y trouveras également la répartition de ton portefeuille en graphique “donut”.

Gagner des intérêts grâce au Smart Yield

Une autre fonctionnalité pratique est le Smart Yield. Cet outil te permettra de faire travailler tes cryptomonnaies 24/7, même lorsque tu dors paisiblement. Pas mal, non ? 😉

Le yield farming, si tu ne sais pas ce que c’est, ça signifie littéralement « agriculture par rendement ». Il reprend le même principe que celui de ton compte épargne, à savoir gagner des intérêts sur la somme mise à disposition à la banque, mais sans institution financière. Ce sont les particuliers qui remplacent les banques à travers ce qu’on appelle une pool de liquidité; c’est un endroit dans lequel un particulier peut y déposer des cryptomonnaies, en contrepartie d’intérêts, qui pourront être empruntées par d’autres particuliers. C’est une manipulation qui demande quelques connaissances sur la gestion du risque et la finance décentralisée. C’est la que SwissBorg entre en jeu avec sa technologie qui permettra à n’importe quel investisseur de toucher des intérêts sur ses cryptos, tout en minimisant ses risques, sans être un pro de la finance.

Le Smart Yield, c’est un optimiseur de stratégie. Il évalue et compare toutes les opportunités d’investissement disponibles sur différentes plateformes et les classe en fonction de leur risque et des rendements attendus. Les plateformes avec le meilleur rendement et le risque le plus faible seront retenues pour alimenter l’écosystème SwissBorg et les proposer aux utilisateurs.

Le yield est disponible, pour l’instant, sur 6 cryptomonnaies: le Bitcoin (BTC), l’Ethereum (ETH), le CHSB (jeton de SwissBorg), Binance Coin (BNB – jeton de Binance), le Ripple (XRP), l’USDT et l’USDC (deux cryptos basées sur le cours du dollar américain) à des taux qui fluctuent chaque jour. Toutes les cryptos citées utilisent la technologie du Smart Yield, à l’exception du CHSB (explications à la prochaine section). Tu verras également que selon certaines conditions, tu as la possibilité de doubler ton rendement avec un compte premium.

SwissBorg a développé un outil assez sympa et interactif qui te permet de voir combien est-ce que tu gagnes d’intérêts sur chaque crypto, sur x temps, avec le montant que tu décides d’investir. Je te laisse le découvrir en cliquant ici.

Mise en garde: Il faut savoir que le stacking, dans l’univers des cryptomonnaies, est une manipulation risquée et l’entreprise en est consciente. C’est pour cela, qu’à la sortie du Smart Yield elle a mis en place un filet de sécurité de 1 millions d’USD qui protège contre ces risques. De plus, 25% de tous les gains obtenus par le Yield y sont ajoutés à ce filet constamment.

Le jeton de SwissBorg : le CHSB

Le jeton SwissBorg, le CHSB, est un jeton multi-utilité Ethereum (ERC-20) qui alimente l’écosystème SwissBorg. Il est disponible à l’achat directement sur la Wealth App.

L’entreprise voit bien la finance utiliser les technologies dans l’avenir pour rendre les investissements financiers, les transactions et la participation plus équitables pour les détenteurs de jetons, les communautés et les nations. En bref, elle veut qu’un utilisateur lambda prenne le contrôle de ses finances sans l’aide d’experts.

On l’a bien compris, le CHSB est la création et la représentation parfaite des valeurs et de la philosophie de SwissBorg. Il ne faut donc pas s’étonner si les possesseurs de CHSB ont le droit à des privilèges spéciaux. Mais à quoi il sert concrètement ? Le jeton a plusieurs utilités :

  • Devenir membre Premium: En détenant un certain nombre de CHSB, tu as l’occasion d’accéder soit aux avantages du Community Premium (2000 CHSB), soit à ceux du Genesis Premium (50’000 CHSB). Pour le devenir, il faut que tu rendes inaccessible (stacke) pendant un an le nombre de jetons correspondant, sans possibilité de les vendre ou des les échanger. Après un an, pour autant que les jetons restent verrouillés, tu continues de bénéficier des avantages premium, mais en étant libre d’échanger ou de retirer les CHSB à tout moment. A partir du moment où tu les vend, tu perds tous les avantages. « Très bien mais… qu’est-ce qui me pousserait à faire ça ? » Etre Premium te permettra non seulement d’obtenir des réductions sur les frais, mais également de booster la rémunération du Smart Yield. Voici un tableau qui nous montre les différences de rendement et de frais d’échange, entre le compte basique, le community premium et le genesis premium.

Si tu n’es pas convaincu par le nombre de jetons à bloquer, pas de soucis ! Tu peux tenter d’obtenir un Community Premium à 1 CHSB en téléchargeant le jeu de SwissBorg, la « SwissBorg Community App » et en débloquant tous les badges. Le jeu consiste à prédire le cours du BTC pour les prochaines 24 heures avec certaines tâches à accomplir. Je le trouve intéressant pour les débutants afin de bien se rendre compte de la volatilité du marché des cryptomonnaies et pour faire des paris sans engagement. En plus de pouvoir avoir une réduction sur le compte Premium, tu peux tenter de gagner du Bitcoin ! Si ça t’intéresse, tu peux t’inscrire via mon lien de parrainage (on gagnera les deux 3000 points).

  • Jeton de gouvernance : Comme je l’ai expliqué plus tôt, la communauté est souvent appelée à se prononcer sur des choix concernant l’évolution de SwissBorg. Seuls les détenteurs de CHSB peuvent participer aux referendums et sont ensuite récompensés pour leur participation. Evidemment, ceux qui détiennent plus de CHSB auront plus de voix.
  • Récompenser la DAO: Les membres de la DAO jouent un rôle actif dans la détermination de la direction du projet et représentent le lien entre l’équipe et les membres de la communauté. L’équipe SwissBorg propose chaque x temps des missions aux membres de la DAO dans tous types de domaines. Il va de soi qu’ils soient récompensés pour leurs efforts en jetons CHSB.

    (Note: N’importe qui peut devenir membre de la DAO et faire des missions plus au moins simples. Pour obtenir un rang plus élevé et accéder à des missions avec plus de responsabilité, il faut passer un examen.)
  • Le mécanisme de Protect and Burn: Une caractéristique propre au jeton CHSB est la politique Protect & Burn (« protéger et brûler »). Elle vise à récompenser les titulaires de CHSB à long terme, en diminuant les jetons disponibles en circulation. Pour cela SwissBorg met 20% des revenus générés au sein de l’écosystème dans une réserve dédiée à cette politique. Lorsque le cours du jeton est sur le point d’entrer dans une tendance baissière (sous la moyenne mobile de 20 jours), l’entreprise achète du CHSB sur le marché secondaire puis les envoie sur une adresse de Burn pour qu’ils ne soient plus accessible au grand public. Par cette manipulation, le jeton se raréfie et fait, en principe, monter et/ou stabiliser le cours du token.

Le CHSB possède une dernière caractéristique un peu spéciale. Comme je l’ai mentionné avant, le rendement du CHSB n’est non pas déterminé par le Smart Yield mais par un indicateur créé par SwissBorg, le « Community Index ». L’objectif est de déterminer un score, compris entre 1 et 10, qui fera augmenter ou baisser le yield sur le CHSB. Plus le score se rapproche de 10, plus le rendement sur le jeton sera grand (et inversement). Il est mis à jour et annoncé chaque mardi dans l’émission de SwissBorg, le PowWow, disponible sur YouTube.

Le score du Community Index varie en fonction de plusieurs facteurs: le volume total sur l’app, la variation du cours du CHSB, l’activité sur la Wealth App et la Community App, l’engagement de la DAO et l’engagement sur les réseaux sociaux. Plus il y a d’activité, d’engagement et/ou de volume, plus le rendement est important. Les utilisateurs sont en grande partie responsables du rendement du CHSB !

Comme on peut le constater, le fameux jeton de SwissBorg est utile à plusieurs niveaux et permet aux utilisateurs qui en possèdent, d’accéder à de nombreux avantages. Il ne faut pas oublier que d’autres utilités vont être ajoutées au fur et à mesure que le projet avance et qu’elles sont en cours de développement.

Qu’en est-il de la sécurité ?

Une question très importante, que tout investisseur averti devrait se poser, est celle concernant la sécurité de la plateforme d’échange qu’il utilise. Si tu ne te l’es pas posée, SwissBorg l’a fait pour toi 😉

SwissBorg déclare qu’en cas de faillite, les fonds des utilisateurs resteront inchangés et seront toujours disponibles sur votre compte. Vous ne subirez donc aucune perte car les fonds sont séparés des actifs de l’entreprise. La politique de ségrégation garantira la sécurité des fonds.

De plus SwissBorg a intégré la technologie MPC qui permet d’enlever la détention de la clé cryptographique privée par l’utilisateur. Si tu ne sais pas ce qu’est une clé privée, c’est une liste de mots contenants toutes les informations nécessaires pour récupérer tes cryptomonnaies. Si tu la perds tu n’as AUCUNE possibilité de la récupérer. SwissBorg a préféré enlever cette possibilité pour permettre aux novices une expérience 100% sans drame !

Cependant, comme mentionné avant, les fonds dans le Yield eux ne sont pas à 100% garantis. Le stacking représente un risque important dans l’univers de la cryptomonnaie. Même si la technologie du Smart Yield cherchera toujours le meilleur rendement au risque le plus faible, le risque 0 n’existe pas non plus chez SwissBorg. C’est pour cela qu’elle a mis en place un filet de sécurité, qui est alimenté chaque jour par 25% des revenus obtenus dans le Yield, et sera utilisé en cas de problème majeur. Actuellement le filet de sécurité est supérieur à 11 millions de dollars. En plus de toute cela, les utilisateurs possédant un compte Genesis Premium sont protégés par un filet de sécurité de 20 millions de CHSB.

Ce que je pense de Swissborg.

Je suis une grande utilisatrice de SwissBorg depuis des mois, et je suis extrêmement satisfaite de leurs produits. J’ai beaucoup creusé pour essayer de comprendre le projet au mieux, et je trouve que leur philosophie et leur vision de la finance colle avec le développement de la société actuelle. Cependant, en passant sur certains forums ou en lisant certains tweets à propos de SwissBorg, je vois qu’il y a une énorme incompréhension de ce qu’elle est et vaut réellement.

Avec l’essor des cryptomonnaies, la finance est en train de prendre une toute autre dimension et certaines personnes ont commencé à le comprendre assez tôt… dès le lancement du Bitcoin. Peu importe le temps que ça prendra, je suis convaincue que nous sommes en route vers une finance décentralisée ou vers un système qui s’en rapproche. Et ça, SwissBorg l’a très bien compris.

Le produit que l’entreprise Suisse a développé est, à mon sens, le produit parfait pour les personnes qui ne s’y connaissent absolument pas en crypto et qui seront obligées tôt ou tard de s’adapter au nouveau système. Il est simple, accessible à tous, sécurisé et minimise les risques d’investissement. Certes, on y trouve peut-être un moins bon rendement que sur d’autres plateformes et les frais sont peut-être un peu moins chers ailleurs (et encore!), mais il faut savoir qu’investir via SwissBorg, c’est sécuriser au maximum ses fonds et être entendu en tant qu’investisseur. Ce sont des valeurs que d’autres plateformes n’offrent pas car elles sont surtout orientées vers des traders ou des personnes qui s’y connaissent. Essaye de t’y aventurer un peu, et tu remarqueras que tu seras vite perdu (en tant que personne lambda) et que beaucoup d’informations sont très floues 🙂 Bref tu l’as bien compris, SwissBorg n’est pas faite pour les traders et les spéculateurs, il y a d’autres plateformes qui fonctionnent très bien (Binance, FTX…) pour ce type de profil. Elle est destinée au monde de demain.

Les technologies qu’elle a créé jusqu’à maintenant, comme le Smart Engine, le Smart Yield ou le jeton CHSB, reflètent bien les valeurs d’une entreprise innovante et à l’écoute de la société.

N’oublie pas que SwissBorg est une entreprise en plein développement et qui grandit un peu plus chaque jour. D’une part grâce au travail de l’équipe et d’autre part grâce à la communauté qui offre ses compétences et donne son avis lorsque quelque chose ne va pas (toi aussi tu pourras le faire). De plus, énormément de nouvelles fonctionnalités, dont je n’ai pas parlé dans cet article, sortiront dans les mois/années à venir ce qui me laisse encore plus enthousiaste et confiante sur mes investissements.

Cependant, même si l’entreprise est encore toute jeune, je trouve qu’il manque encore certaines fonctionnalités sur la WealthApp, qui a mon goût sont primordiales et pourraient bloquer certaines personnes à investir là-dessus. On ne peut par exemple pas acheter de cryptomonnaies à l’aide de sa carte de crédit et l’offre de cryptomonnaie n’est pas très généreuse (17 tokens disponibles). La langue de l’application est uniquement en anglais (l’app en français arrive cette année) et elle n’est pas disponible pour les gros marchés comme les Etats-Unis ou l’Australie. Du côté de SwissBorg, je trouve que le marketing et l’effort de communication ne sont pas optimaux… Mis à part la communauté qui est très présente sur les réseaux (un peu trop :-P) et quelques publicités par-ci et par là, le projet manque clairement de visibilité, surtout à l’international. Je pense que ce sont des choix stratégiques de la part de l’équipe et que tout ce que j’ai cité changera dans les années à venir, mais je trouvais important de le souligner !

Je tiens à préciser que cette fin d’article ne me concerne que moi et que je ne possède pas la vérité absolue, je peux peut-être me tromper ! Mais après quelques petites recherches et échanges avec des personnes externes ou à fond dans la crypto, c’est la conclusion que j’ai pu en tirer.

Si tu est intéressé(e) par l’application SwissBorg, tu peux la télécharger via mon lien de parrainage pour qu’on puisse les deux gagner un ticket à gratter d’une valeur entre 2 et 100 euros 🙂 Il faudra cependant que ton dépôt soit de minimum 50 euros (ou l’équivalent en CHF).

Si jamais tu as d’autres questions n’hésite pas à les mettre en commentaires. Je suis aussi curieuse d’avoir ton avis sur SwissBorg ! Si tu veux me contacter je suis présente sur Twitter également sous le pseudo @TheBrisly 🙂 Merci d’avoir pris le temps de lire et à bientôt !

5 réflexions sur “Investir dans les cryptomonnaies avec SwissBorg”

  1. Super article!
    Je suis d’accord avec Arturo Fich, en étant à l’intérieur, on voit qu’une face de la pièce, mais rien ne nous empêche d’échanger avec les autres communauté afin d’avoir un autre avis. Je trouve que challenger une idée est sain pour un projet, et se reposer que sur les bons commentaire, c’est limite devenir une secte ^^’, mais bon, il y a aussi la manière d’apporter le feedback, car si c’est pas constructif, c’est tout aussi inutile.

    Sinon pour en revenir à l’article, j’ai 2-3 trucs à ajouter:
    le Cyborg Predictor, le Swissborg Indicator, le Community Sentiment sont intéressant en soi car ils analysent 3 moments: le passé (24h) avec le community sentiment, le présent avec le swissborg indicator, et le futur (24h) avec le cyborg predictor. Après, les précisions sont pas infinie, typiquement pour le cyborg prédictor, c’est comme la météo; il y a la prédiction, et son niveau de confiance.

    Sinon, 3 termes sont souvent confondus, dont 2 qui se ressemblent beaucoup:
    Staking, stacking et lending.
    Le stacking, c’est simplement l’accumulation d’un actif
    Le staking c’est le fait de déleguer ses jetons afin de sécuriser un réseau et valider des transaction
    le lending, c’est prêter ses jetons contre un certain intérêt (il est aussi utilisé au send large de yield farming qui en plus de faire du lending, inclu un système de lock des crypto en échange de compensation.

    Je pense que même au sain de la commu, c’est pas mal confondu, mais pour moi, le système de yield, c’est du lending. Mais je prend volontiers les différents avis.

    enfin, ya 2-3 typos, mais encore une fois, super article!

    1. Merci beaucoup Wyvern <3 je ne connaissais pas la différence entre staCKing et staKing effectivement ^^ Après quelques recherches j'ai vu que SwissBorg utilise uniquement le mot "staking" pour désigner ce qu'ils font (donc sur mon article je me suis trompée en écrivant avec CK). Merci de l'avoir souligné ! 😀

  2. Merci pour cet article exhaustif à destination des francophones. Il contribue à vulgariser la cryptomonnaie et à la rendre accessible au plus grand nombre.

  3. Bravo pour ton article Brisly !
    Je trouve ton analyse finale très intéressante. C’est vrai que je ne connais pas l’avis des gens hors de la communauté sur SwissBorg. Car en étant dans la communauté, on voit qu’une face de la pièce et on n’a pas souvent d’avis contraires. C’est donc intéressant de demander l’avis à d’autres gens du monde de la crypto (ou non), en-dehors de la communauté.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *