Interview #4 – Seb – La Liberté financière

Pour cette nouvelle interview, j’ai eu la chance d’échanger avec Seb, le très actif blogueur et entrepreneur qui écrit un contenu incroyable sur son blog. J’ai connu Seb au travers de mon blog, lorsqu’il a laissé un commentaire sur l’article qui explique comment calculer sa fortune nette ! Depuis, on échange régulièrement, soit au travers de nos articles respectifs ou via d’autres canaux. Tu vas le découvrir au travers de cette interview, mais Seb n’est pas un grand adepte du frugalisme ou du minimalisme, mais il a d’autres astuces pour atteindre son indépendance financière ! Découvrons-les !

« Donne un poisson à un homme, il mangera un jour. Apprends-lui à pêcher, il mangera toute sa vie »

– Seb

Mr. GP : « Est-ce que tu peux te présenter brièvement ? Ton âge, lieu de résidence, métier, situation familiale, etc.« 

Seb :  Je m'appelle Sébastien, je suis derrière le blog lalibertefinanciere.ch. 
J'ai 41 ans, j'habite en Valais et suis informaticien. Je suis salarié à 80% pour ma boîte, et je consacre le temps restant à plein d'autres choses. Niveau salarial, je perçois environ 70'000.- CHF par an de cet emploi. 

Je suis marié, papa d'un petit garçon de 4 ans et un numéro 2 qui va arriver courant juin.  J’ai également créé une société immobilière l’année dernière pour mes investissements, et je démarre depuis peu une activité secondaire de conciergerie Airbnb pour gérer les biens de mes clients.

Mr. GP : « Quels sont tes objectifs liés à ton intérêt pour les finances personnelles ?« 

Seb :  Je pense que mon objectif est clairement affiché avec mon blog : atteindre la liberté financière :)
C’est suite à une discussion avec un collègue à qui j’expliquai comment fonctionnait l’investissement immobilier que j’ai décidé de créer mon blog. Depuis le début, je l’utilise pour partager mon cheminement vers l’indépendance financière, expliquer ce que je fais (et pourquoi !), mes doutes, mes victoires, mes questionnements, etc. 

Et je dois dire que je suis vraiment content de l’avoir fait, car il m’a permis de rencontrer des gens hors du commun. Et l’engouement autour de mon blog dépasse largement mes attentes. 

Mr. GP : « Espères-tu être FIRE un jour ? Ou si tu l’es déjà, combien d’années cela t’a pris pour l’être ?« 

Seb : C’est mon but, évidemment ! Mais contrairement à d’autres, je n’espère pas être FIRE grâce à une épargne de 25 fois mes dépenses annuelles, et la fameuse règle des 4%. Je suis plutôt parti pour faire de gros investissements en immobilier afin de toucher des revenus passifs couvrant mes dépenses. 

Mr. GP : « Quelle est ta stratégie d’investissement ? Actions ? obligations ? ETF ? immobilier ? Crypto ? Autres ? »

Seb : J’utilise l’immobilier comme premier véhicule d’investissement. Quand j’ai débuté, comme je cherchais à me créer des revenus passifs, j’ai été forcé à chercher le véhicule qui me donnerait le plus de rendement et je me suis naturellement tourné vers l’immobilier. 

Mon premier investissement me rapporte environ 17% de rendement sur le capital investi depuis le début, ce qui est impossible à obtenir avec d’autres véhicules à mon avis. Un de mes biens me rapporte même plus de 35 % de rendement grâce à des locations de courte durée sur Airbnb.

Ensuite, je place les surplus de revenus que j’obtiens dans des actions ou ETFs qui me rapportent des dividendes, toujours dans le but de toucher des revenus passifs. J’avoue que ce n’est pas super optimal au vu de la fiscalité Suisse (en Suisse on est imposé sur les gains en dividendes) , mais je préfère me dire que je devrai payer un peu d’impôts, si ça me permet de toucher plus de revenus. 

Je ne me suis jamais trop penché sur les cryptos, faute à un manque de connaissance je pense. Si quelqu’un a des ressources intéressantes à me proposer, je suis preneur. Mais vu que ce s’est passé dernièrement avec le bitcoin qui a perdu 20% de sa valeur en une semaine, je doute de trouver une quelconque motivation à me lancer là-dedans. 

Mr. GP : « Te considères-tu frugal ? Peux-tu dévoiler l’évolution de ton taux d’épargne au fil des années ? »

Seb : Pas vraiment frugal, je dirai simplement prudent. Par exemple, j’ai réussi à tirer au minimum l’assurance de ma voiture ou mon abonnement de natel, mais je ne me priverai jamais d’une côte de bœuf à 50.- CHF chez mon boucher ou à une soirée au resto avec des potes. 

Je dois dire que pour moi, frugalité rime un peu avec « radinerie » ou « économe extrême », et c'est des concepts que je sais que je ne serai pas capable de respecter sur un long terme. Et je dois dire aussi qu’en ayant des enfants, ces concepts partent en éclat à la moindre activité que tu peux faire en famille ! Mais le sourire de ton gamin n’a pas de prix ! Je mesure tout de même mon taux d’épargne depuis quelques mois afin de pouvoir me comparer à d’autres, et il tourne à environ 35-37 % en moyenne depuis une année

Mr. GP : « Quelle a été ta pire décision financière et pourquoi ? Quelle en a été la conséquence ? Et quelle a été ta meilleure décision financière ? »

Seb:  Il y en a plusieurs… D’abord, acheter des passifs qui se déprécient (voiture en leasing). La conséquence a été de perdre plusieurs milliers de francs sur une durée de plusieurs années. Ensuite, je dirai qu’une mauvaise décision a été de ne pas mesurer mes finances assez vite. Pendant longtemps j’ai vécu de salaire en salaire, l’utilisant en premier lieu pour payer mes factures et utilisant le reste pour me faire plaisir. Je n’avais pas de plan et je le regrette.

Mr. GP : « Quel conseil donnerais-tu à quelqu’un qui désire commencer à augmenter son taux d’épargne ? Quels axes (investissements, épargne, revenus, etc.) prioriserais-tu ? »

Seb : Fait le point, mesure et fais un état des lieux de tes finances. J’ai détaillé ça dans cet article : https://lalibertefinanciere.ch/lhypocrisie-des-gens/#Les_etapes_de_lindependance_financiere

En gros : 
 - Mesure ta situation, fais le point sur tes dépenses et tes revenus,
 - Crée une nouvelle source de revenus et économise ce que tu peux,
 - Investis la différence afin de te créer des revenus,
 
Recommence au point 1 ! 

Mr. GP : « Peux-tu dévoiler ton Net Worth et nous expliquer comment il est composé ? ».

Seb :  A mi-mai 2021, mon net worth était officiellement de 475'470.- CHF. Il est composé comme suit :
 - Immobilier : 57%
 - Bourse (actions + ETFs) : 1%
 - 2ème pilier : 29%
 - 3ème pilier : 12%
 - Et un peu de cash 
 
Je vais tenir à jour l’évolution de ma valeur nette dans les articles de cette catégorie, allez la voir de temps en temps pour suivre tout ça avec moi : https://lalibertefinanciere.ch/category/valeur-nette/ 

Mr. GP : « Si tu devais recommander un livre ou autre ressource, laquelle choisirais-tu ? »

Seb : Mon blog :) Et tous les blogs personnels relatifs aux finances personnelles en fait. Ce sont des gens comme toi et moi qui sont derrière ces blogs, et nous partageons notre ressenti sur ce sujet passionnant.

Et sinon, je ne saurai conseiller autre chose que la série des livres de Robert Kiyosaki comme le fameux "Père Riche Père Pauvre" et toute la suite, car ces livres permettent d’obtenir le bon état d’esprit pour commencer sa route vers la liberté financière.

Le jeu de R. Kiyosaki

Mr. GP : « Une citation qui te plait ou une phrase qui t’inspire ?« 

Seb : J’adore la citation de Maïmonide « Donne un poisson à un homme, il mangera un jour. Apprends-lui à pêcher, il mangera toute sa vie. ».
Pour moi, elle prend tout son sens lorsqu’on cherche à enseigner quelque chose qui pourra lui servir toute sa vie à quelqu’un. Et c’est exactement ce que je cherche à faire avec mon blog. 

Conclusion

Je ne sais pas ce que tu en penses, mais je trouve ce Monsieur Seb très intéressant et surtout très déterminé à obtenir son indépendance financière ! Son emploi du temps doit bien être chargé, mais il trouve le temps pour ses entreprises, sa famille et de partager le tout au travers de ce blog ! Chapeau ! Même si sa stratégie d’investissement est différente de celles qu’on retrouve chez la plupart des blogueurs FIRE, atteindre l’indépendance financière grâce aux revenus passifs de ses biens immobiliers est une stratégie qui est reconnue et maîtrisée. Pour ma part, je vais continuer de lire avec passion ses différents articles et probablement m’intéresser de plus près à l’investissement par l’immobilier, toujours dans le but d’augmenter cette si recherchée diversification d’investissement !

Encore un grand merci d’avoir pris le temps de répondre de manière très complète à cette interview !

Inscris toi à la newsletter

Cet article t’a plus ? Si oui, je te serais très reconnaissant de le partager et également de t’inscrire à ma newsletter afin de ne louper aucun article ! D’avance un grand merci !


6 réflexions sur “Interview #4 – Seb – La Liberté financière”

  1. 57% en immobilier et 1% en actions/ETFs ! Je savais que tu étais dans l’immobilier, mais je pensais pas que tu y étais autant à fond Seb !

    Je suis d’accord avec GP, c’est intéressant d’avoir ton point de vue Seb, point de vue qui diverge de la plupart des bloggers frugaux qui investissent majoritairement dans un ou deux ETFs.

    1. C’est surtout une question de rendement.
      Et de période, j’ai réalisé mon dernier investissement immobilier il y a 6 mois et eu beaucoup de factures, donc quasi rien n’a été investi depuis. Mais si on refait le point dans une année cette répartition pourrait être bien différente.

  2. wow chapeau ! excellente interview. C’est sûr que je vais m’inspirer de ton parcours et faire un tour sur ton blog (et m’abonner bien sûr)😄
    PS: pour une personne « non frugale », je trouve ton taux d’épargne vachement bon et haut (quand tu sais que la majorité des personnes dépensent tout leur salaire ^^)

    1. Merci Brisly!
      Oui c’est vrai que mon taux d’épargne n’est pas si mal, mais je dois dire que ça aide bien d’avoir ces revenus immobiliers supplémentaires. C’est le fruit d’un bon travail en amont que je récolte gentiment tous les mois.

Répondre à Seb Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *