Mes déductions d’impôts suisses pour 2020

Cela fait plusieurs mois que je voulais écrire cet article, mais j’attendais de recevoir mon avis de taxation définitif afin d’avoir toutes les cartes en main pour écrire un contenu de qualité et réel, sans supposition.

J’ai passé beaucoup de temps à peaufiner ma déclaration d’impôt afin d’être certain de payer le moins possible ! En effet, même avec les logiciels mis à disposition par les cantons, comme Fritax pour Fribourg, VaudTax pour Vaud, ces derniers ne vont pas te poser toutes les questions nécessaires afin de te faire économiser des impôts. C’est à toi seul de savoir ce que tu peux déduire afin de diminuer le montant total de l’impôt dû.

Information importante : cet article s’adresse aux personnes devant déclarer des impôts en Suisse. Dans mon cas, les chiffres et exemples donnés sont applicables pour Fribourg et certainement à la majorité des cantons, mais il est possible d’avoir des différences en fonction de ton canton de résidence.

Depuis que j’ai ce blog, on me pose souvent des questions relatives aux impôts. J’ai remarqué au fil de mes discussions, plusieurs points intéressants :

  • Une grande majorité déteste remplir leur déclaration et bâcle la tâche.
  • La plupart ne connaissent pas les déductions fiscales auxquelles ils ont droit.
  • Trop de personnes confient cette tâche à un « expert » en croyant que ce sera la meilleure déclaration possible –> Faux pour plusieurs raisons !
    • # 1 – Ce n’est pas frugal, car payer 200.- CHF pour une tâche simple qui te prendrait 1h ne sert à rien
    • # 2 – L’expert est souvent payé à la déclaration (montant forfaitaire), il ne va pas passer 6h dessus à l’optimiser
    • # 3 – Tu n’apprends rien et tu reproduis ce mauvais schéma chaque année

Le #1 pourrait être intéressant à faire une fois, surtout si tu es indépendant, ou que tu viens d’acheter des biens immobiliers ou autres investissements. Par la suite, fait le toi-même et cherche l’information par tes propres moyens.

Personnellement, j’adore faire ma déclaration d’impôt ! Étrange non ? Et bien non, car avec le logiciel mis à disposition par ton canton, tu reprends les données de l’année précédente et tu n’as plus qu’à changer les valeurs ! Temps de l’opération : 30 minutes.

Bien évidemment, je passe plus de 30 minutes pour finaliser ma déclaration, car une fois les chiffres mis à jour, je m’attèle à la tâche la plus importante : les déductions fiscales !

Ce qu’il faut retenir, c’est que les déductions peuvent être différentes en fonction du canton dans lequel tu résides. A toi de faire tes propres recherches. Le tableau de mes déductions représente les réelles déductions que j’ai saisies et qu’il m’a été accordé pour l’impôt 2020 !

La liste de ce que j’ai déduit des impôts suisse en 2020

Déduction de Mr. GPMontant [CHF]Commentaires
Frais de transport-3’696plafonnés à 3’000 CHF pour l’IFD (Impôt Fédéral Direct). Dans mon cas, j’habite très près du travail, donc 2 trajets de 12 km, le tout fois 220 jours qui est le maximum autorisé
Repas / Séjours hors du domicile-3’20015.- CHF par repas, mais au maximum 3’200.- CHF
Autres frais professionnels-2’961Tu as le droit au minimum à une déduction forfaitaire qui correspond à 3% du salaire net, mais au minimum 2’000.- CHF et au maximum 4’000.- CHF. Si tu as des réels frais qui sont supérieurs au forfait, tu devras joindre un décompte détaillé avec preuve d’achat. Par contre, tu peux mentionner, par exemple, que tu n’as pas de facture, car tu as acheté tel ou tel équipement d’occasion, à un privé 🙂 Parfois, ça passe.
Caisse-maladie et accidents-4’900Alors ici, c’était 4’380.- CHF un contribuable célibataire + 1’040.- CHF par enfant à charge (moins de 18 ans). Comme nous ne sommes pas mariés, l’enfant est réparti à 50% chez moi et 50% chez Madame GP. Au total 4’900.- de déduction forfaitaire.
Primes prévoyance liée 3a-6’826Max autorisé en 2020. + 60 déductibles sur 2021 🙂
Déduction sur intérêts de capitaux-30Ce montant dépend de tes capitaux, mais il est plafonné à 150.- CHF si tu es célibataire et 300.- si tu es marié.
Dettes privées-12’285Corresponds au montant d’intérêts annuels de ma dette hypothécaire. A noter que ça ne couvre pas le montant de la valeur locative qui est plus élevé que ce montant 🙁
Frais d’immeubles privés-5’895Une de mes sections préférées ! Peu de personnes le savent, mais il est possible de déduire les frais d’entretien lié à des biens immobiliers. Deux possibilités :
– Montant forfaitaire (FF) -> correspond à 10 % du rendement brut des immeubles construits avant 31.12.2010 et 20 % pour les constructions plus récentes
– Montant effectifs (FE) -> tu déduis tes frais réels, sous certaines conditions. Le plus simple est de consulter ce document (pour Fribourg) : Déduction des frais d’immeubles -> Je donne plus de détails plus bas 😉
Frais de formation et perfectionnement-29Rien de particulier ici. J’avais acheté un cours en ligne.
Frais médicaux, dentaires, etc.0Je n’ai rien pu déduire dans cette section car je n’ai eu qu’une séance à 120.- CHF chez le physio. Des déductions sont accordées dès que le montant des frais dépasse 5% du revenu net. Par exemple, si ton revenu net est de 60’000.- CHF, les 3’000.- premiers francs ne sont pas déductibles.
Versements bénévoles-300J’ai fait un don à la Croix-Rouge. La totalité est déductible. Minimum 100.- CHF/an et max 20 % du revenu net.
Déductions sociales pour enfants-3’600Merci Baby GP. L’enfant est déclaré sur chacune de nos déclarations d’impôts (50/50). Vivant en concubinage, la déduction pour caisse maladie, déduction sociale et frais de garde sont accordés à hauteur de 50 % pour chaque parent. Par contre, la réduction du taux d’imposition ne s’applique qu’à une seule personne, celle gagnant le plus haut revenu. Ce montant devrait augmenter l’année prochaine, car nous n’avions aucun frais de garde en 2020.
Déductions totales-43’722

Frais d’immeubles privés

Cette section est sûrement la plus méconnue et la plus intéressante pour les propriétaires. Voici pour ma part ce que j’ai pensé à déduire en 2020.

On remarque que les travaux ou frais doivent être ventilés dans des catégories. Certaines catégories sont déductibles, alors que d’autres non.

  • En plus-value -> non déductible
  • En entretien -> déductible
  • En économie d’énergie -> déductible
  • Autres frais -> non déductible

Le document  » Déduction des frais d’immeubles » contient toutes les explications nécessaires à ce sujet. On trouve d’ailleurs une explication très précise de ce qui est déductible et ce qui ne l’est pas :

Sont déductibles du revenu les frais visant à maintenir la valeur de l’immeuble. En revanche, les frais d’investissements qui apportent une plus-value et les autres frais ne sont pas déductibles.

Dans mon cas, j’ai juste eu une remarque et un réajustement concernant l’entretien annuel du chauffage qui ne peut être admit qu’à hauteur de 1/3 en tant qu’entretien. Par exemple, la pose de moustiquaires est uniquement une plus-value et ne peut donc pas être déduite.

En relisant en détail le document, j’ai remarqué qu’il y avait encore des éléments que je pourrais déduire comme par exemple :

  • L’épuration des eaux
  • Toutes les primes d’assurances. J’ai mis l’ECAB, mais j’ai sûrement encore des assurances à déduire 🙂
  • Frais de conciergerie
  • Frais de gérance
  • Frais d’achat et installation d’un adoucisseur d’eau + frais d’entretien ? Achat de sel ?

Bref, tu l’as compris, en fouillant un peu et en faisant l’effort de réfléchir à toutes tes dépenses, tu peux vite arriver à des montants assez importants à déduire. Si tu n’es pas sûr de pouvoir déduire quelque chose, n’hésite pas à le mettre sur ta feuille d’impôt qui sera corrigée ci-nécessaire par les vérificateurs des impôts.

Et toi ?

Personnellement, je me réjouis déjà de faire ma prochaine déclaration d’impôt, car je pourrais déduire les frais de garde de Baby GP et également quelques frais supplémentaires que je viens de lister ci-dessus.

Ce sujet est vraiment très intéressant et permet de réellement déduire tes impôts ! Même si la législation peut varier d’un canton à un autre, le principe reste le même ! Je serai très intéressé par savoir si tu connais d’autres déductions possibles ! N’hésite pas à les partager en commentaire !

Autres articles qui pourraient t’intéresser

2 réflexions sur “Mes déductions d’impôts suisses pour 2020”

  1. Oui j’imagine bien ! Il faut de toute façon toujours s’adapter à la législation cantonale, mais avoir rien qu’une checklist des éléments qu’on doit penser à déduire est bien utile 🙂

  2. Il y a pas mal de différences d’un canton à l’autre. Sur Fribourg, on est plutôt gâté. Exemple : quand je travaillais à Renens, je pouvais déduire plusieurs dizaines de milliers de kilomètres pour mes trajets. Les vaudois eux sont limités à CHF 3000.00 comme pour l’IFD.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *