Interview #8 – Margaux d’Investir son Temps

Pour cette nouvelle interview, nous avons le plaisir de découvrir le profil d’une fribourgeoise, blogueuse en finances personnelles, productivité et minimalisme. Au travers de son blog investirsontemps.com, elle partage ses expériences personnelles dans les trois domaines cités ! Découvrons plus en détail Margaux !

« N’attends pas que les événements arrivent comme tu le souhaites. Décide de vouloir ce qui arrive… et tu seras heureux. »

– Epictète

Mr. GP : « Est-ce que tu peux te présenter brièvement ? Ton âge, lieu de résidence, métier, situation familiale, etc.« 

Margaux : Je m'appelle Margaux, j'ai 27 ans et je vis à Fribourg depuis quelques mois maintenant. 
Après avoir fait des études en sciences criminelles et ayant beaucoup de peine à trouver du travail, je me suis « reconvertie » et je me suis formée à la programmation informatique. Je suis maintenant développeuse dans une agence web et je gagne entre 75'000 CHF et 80'000 CHF brut par année.

Et sinon, j'ai un blog où je partage mon parcours vers l'indépendance financière (https://investirsontemps.com) et depuis quelques mois j'ai osé franchir le pas et j'ai démarré une chaine Youtube sur le même sujet : https://www.youtube.com/c/InvestirsonTemps

Mr. GP : « Quels sont tes objectifs liés à ton intérêt pour les finances personnelles ?« 

Margaux : Mon objectif annuel est d'épargner au moins 30% de mes revenus. Je place la moitié en bourse et j'épargne le reste pour de grands projets comme des voyages.

Mais à terme, je souhaite surtout privilégier ma qualité de vie, en diminuant mon temps de travail et en vivant le plus d'expériences possibles (et pour ça, il faut quand même gagner un peu d'argent).

Mr. GP : « Espères-tu être FIRE un jour ? Ou si tu l’es déjà, combien d’années cela t’a pris pour l’être ?« 

Margaux : Quand je suis tombée sur le blog du Mustachian Post, je me suis dit « trop bien, c'est ça que je veux ». Mais plus le temps passe, et moins j'aspire à devenir FIRE, en tout cas pas à une date fixe. Je privilégie surtout « l'indépendance financière » et beaucoup moins le côté « retraite anticipée ». 
Pour l'instant j'aime travailler et j'ai la chance d'être dans une super entreprise, donc je ne suis pas encore blasée de mon travail 😄

Le plus important pour moi est la liberté. La liberté de pouvoir composer mes horaires, de pouvoir prendre des vacances lorsque j'en ai envie et ne pas être soumise à des règles ridicules.

Mr. GP : « Quelle est ta stratégie d’investissement ? Actions ? obligations ? ETF ? immobilier ? Crypto ? Autres ? »

Margaux : J'ai attendu d'avoir une épargne d'environ 6 mois de dépenses pour commencer à investir en bourse il y a un peu plus d'un an. J'ai commencé par acheter un ETF parce que je voulais me familiariser avec la plateforme et avec l'investissement en bourse de manière générale.

Et depuis cette année, j'ai commencé à investir dans des actions individuelles, plutôt orientées distribution de dividendes. 

En Suisse, l'immobilier me semble hors de portée et je dois dire que j'ai été assez séduite par le côté passif de l'investissement en bourse.

Mr. GP : « Te considères-tu frugal ? Peux-tu dévoiler l’évolution de ton taux d’épargne au fil des années ? »

Margaux : Oui, j'ai toujours fait très attention à mes finances. Au début, surtout parce que je n'avais pas le choix en tant qu'étudiante. Je n'avais que très peu d'argent pour vivre pendant mes études. A l'époque, je touchais uniquement une bourse d'environ 15'000 CHF par année donc j'ai dû apprendre à gérer mon argent pour en garder jusqu'en fin d'année. Et avec 15'000 CHF par année, ça fait pas beaucoup par mois pour vivre. 

Donc la stratégie d'apporter ses Tupperwares pour manger le midi, je connais bien 😉

Et sinon, j'ai commencé à calculer mon taux d'épargne depuis l'année dernière. En 2020, j'étais à 20%, et cette année je vise les 30% de taux d'épargne (depuis 2021, je suis à une moyenne de 30%).

Mr. GP : « Quelle a été ta meilleure décision financière ? »

Margaux : C'est pas vraiment une décision, mais plutôt quelque chose que j'ai subi malgré moi. Je pense que la meilleure «  décision »  qui me soit arrivée c'est de ne pas avoir trouvé rapidement du travail après mes études. A ce moment là, je n'avais pas droit au chômage et j'ai dilapidé toutes mes (maigres) économies en quelques mois. Ça a été un déclic pour moi. J'ai su que je ne voulais plus jamais me retrouver dans cette situation et c'est comme ça que je suis tombée sur le blog du Mustachian Post.

D'ici quelques années, je sais que je serai contente d'avoir investi assez tôt en bourse et dans mon 3ème pilier. 

Mr. GP : « Quelle a été ta pire décision financière et pourquoi ? Quelle en a été la conséquence ? »

Margaux : Pour l'instant, je dois dire que j'ai été chanceuse, je n'ai pas (encore) fait d'erreur de ce côté là. J'ai eu la chance de découvrir de très bonnes ressources sur le sujet et d'avoir pu en tirer des très bons conseils dès le début de ma vie active.

Mais je n'ai pas toujours investis dans les cryptos, peut-être que ce sera une erreur 😄

Mr. GP : « Quel conseil donnerais-tu à quelqu’un qui désire commencer à augmenter son taux d’épargne ? Quels axes (investissements, épargne, revenus, etc.) prioriserais-tu ? »

Margaux : L'étape essentielle et la plus importante selon moi est de se constituer un fond d'urgence de 6 mois à 1 an de dépenses suivant sa situation familiale. 

Ensuite, on est prêt à investir. Les ETFs sont des excellents premiers investissements, c'est passif et pas très compliqué. Dans tous les cas, c'est beaucoup plus rentable que d'investir dans un fond de placement auprès de sa banque.

Concernant les dépenses et les revenus, je dirais qu'il est utile de bien optimiser ses dépenses. J'avais lu quelque part qu'avant de chercher à augmenter ses revenus, il fallait s'assurer que le fond du panier était stable et solide. Il faut maitriser ses dépenses personnelles, sinon l'argent fuit, qu'importe le montant gagné.

Mr. GP : « Peux-tu dévoiler ton Net Worth et nous expliquer comment il est composé ? ».

Margaux : Je dois dire que je suis fière d'avoir pu remonter la pente depuis 2 ans. Après la fin de mes études en 2018, je me suis retrouvée avec 9 CHF sur mon compte bancaire. Désormais, je suis aux alentours de 45'000 CHF de fortune nette, environ 25'000 en cash, 10'000 investis en bourse et le reste dans mon 3ème pilier.

Par contre, je ne compte pas mon 2ème pilier, je n'ai pas encore pris le temps de voir de combien il était composé. 

Mr. GP : « Si tu devais recommander un livre ou autre ressource, laquelle choisirais-tu ? »

Margaux : Question difficile. Il y a tellement de pépites dans chaque domaine 😄

Concernant les finances en Suisse, je ne peux que recommander le livre du Mustachian Post : https://www.mustachianpost.com/fr/libre-a-40-ans-en-suisse-acheter-le-livre/

Pour diminuer ses dépenses, le minimalisme m'a aidé également. Un super documentaire : Minimalisme : A Documentary About the Important Things, disponible sur Netflix.

Sinon j'aime beaucoup les livres de Cal Newport « So Good They Can't Ignore You » et «  Deep Work » . Savoir développer des compétences profondes dans un domaine est selon moi la clé de la réussite financière et professionnelle (qu'on soit salarié ou non). 

Mr. GP : « Autres choses que tu désires ajouter ou partager ?« 

Margaux: Ne pas oublier que le chemin est tout aussi important que la destination. Être frugale et faire attention à ses dépenses, c'est bien. Mais je pense qu'il faut savoir se faire plaisir et profiter quand même de la vie parce que ne l'oublions pas, on en a qu'une 😉

Mr. GP : « Une citation qui te plait ou une phrase qui t’inspire ? »

Margaux : Je me souviens d'une citation qui était affichée dans ma chambre d'ado pendant de nombreuses années. Je la trouvais « stylée » à l'époque sans vraiment la comprendre. Désormais, je dois dire qu'elle dicte un peu ma façon de vivre au quotidien :

« N'attends pas que les événements arrivent comme tu le souhaites. Décide de vouloir ce qui arrive... et tu seras heureux. » 
Epictète.

Conclusion

Margaux est motivée, ambitieuse et ça se voit très bien au travers de ses articles et de ses vidéos ! Je pense qu’elle à eu la chance de vivre des périodes difficiles en terme financier lorsqu’elle était étudiante, et c’est en parti grâce à ça qu’elle a pu rebondir de façon spéctaculaire ! Une réconversion professionnelle n’est jamais simple, mais Margaux à su en tirer profit en lançant son blog et sa chaine Youtube !

Encore un grand merci d’avoir pris le temps de répondre de manière très complète à cette interview !

Inscris toi à la newsletter

Cet article t’a plus ? Si oui, je te serais très reconnaissant de le partager et également de t’inscrire à ma newsletter afin de ne louper aucun article ! D’avance un grand merci !


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *