Interview #5 – Arturo Fich

Je continue cette série d’interviews par celle de Arturo Fich. J’ai connu Arturo au travers de mon compte Twitter quelques jours après avoir décidé d’utiliser ce réseau social pour promouvoir mon blog et nous avons tout de suite échangé de manière très transparente sur nos objectifs individuels et nous avons également commencé une collaboration sur certains articles ou autres contenus. Je suis ravi qu’Arturo ait accepté ma demande d’Interview. Découvrons ce bonhomme.

« We buy things we don’t need with money we don’t have to impress people we don’t like »

– Arturo Fich

Mr. GP : « Est-ce que tu peux te présenter brièvement ? Ton âge, lieu de résidence, métier, situation familiale, etc.« 

Arturo Fich :  Hello, moi c'est Arturo, je suis au début de la trentaine, j'habite en Valais (oui, on dit "en Valais", et non "au Valais" merci). J'habite avec ma copine dans un petit 2.5 pièces avec une magnifique vue sur la vallée. Je gagne dans les 65k par année pour l'instant. C'est un petit salaire, j'en conviens, mais la vie n'est pas si chère ici, donc ça le fait largement pour bien vivre. Et je compte bien augmenter ce chiffre à l'avenir.

En début d'année 2021, j'ai lancé une newsletter qui parle de finances personnelles. J'y détaille chaque mois mes finances, d'abord pour moi-même, pour documenter mon chemin vers l'indépendance, mais aussi pour que les gens intéressés puissent participer. C'est ici que ça se passe : https://fich.substack.com

Mr. GP : « Quels sont tes objectifs liés à ton intérêt pour les finances personnelles ?« 

Arturo Fich :  Je me suis intéressé aux finances personnelles et à l'indépendance financière courant 2019. Depuis ce moment-là, je lis beaucoup de choses pour comprendre la philosophie de l'argent (qu'on ne nous apprend pas à l'école) ainsi que les façons d'utiliser l'argent à son avantage en le faisant fructifier (et non en le dépensant bêtement). Au début, je n'avais pas d'objectif, mais maintenant j'en ai, et je suis bien déterminé à les atteindre. Pour l'instant, je me suis fixé des objectifs pour l'année 2021 ainsi que des objectifs à plus long terme. Les voici :

Objectifs pour l'année 2021 :
 - Contribuer le maximum possible à mon 3e pilier, soit 6'883.- CHF
 - Augmenter mon portefeuille d'investissement (actions + ETFs) de 15'000.- CHF
 - Augmenter ma fortune nette de 50'000.- CHF
 - Maintenir un taux d'épargne supérieur à 50% sur l'année
 
Objectifs à plus long terme :
 - Constituer un portefeuille actions/ETF de 100'000.- CHF
 - Atteindre une fortune nette d'un million de CHF ! 

Mr. GP : « Espères-tu être FIRE un jour ? Ou si tu l’es déjà, combien d’années cela t’a pris pour l’être ?« 

Arturo Fich :   Mon premier objectif actuel est de devenir millionnaire en fortune nette. Selon la "règle des 4%" souvent utilisée dans le mouvement FIRE, un montant de 1 million investi en bourse "devrait" me générer 40'000.-/an. Selon mes dépenses actuelles, un portefeuille de cette taille me permettrait donc d'être FIRE ! (car oui, j'ai dépensé moins de 35'000.- CHF durant l'année 2020, c'est frugal ça vous trouvez ?)

MAIS, plusieurs points entrent en jeu ici :
 - Lorsque ma fortune s'élèvera à 1 million, tout ne sera pas investi (pas 1 million de portefeuille, mais 1 million de fortune). Donc il me faudra plus pour générer 40'000 CHF/an à mon avis.
 - Mon train de vie va augmenter durant les années à venir (je ne me vois pas dans mon logement actuel dans 5 ans par exemple). Ne vous y méprenez pas, je compte rester frugal et ne pas me laisser aller à des dépenses qui ne sont pas en ligne avec mes valeurs. Mais je pense tout de même que mon niveau de dépense va sensiblement augmenter. Il me faudra donc probablement plus de 1 million de CHF pour être FIRE.
 
J'ai donc quelques années devant moi pour voir l'évolution de ma fortune et de mes dépenses. Plus le temps passera, plus je serai en mesure de déterminer avec précision la fortune nécessaire à accumuler pour être FIRE.

Pour répondre à ta question plus succinctement : Non, je n'espère pas être FIRE un jour, au contraire, je SAIS que je le serai !! (ça me fait penser à une amie qui prônait le slogan "I don't have dreams. I have plans."). La bonne question est plutôt de savoir "quand". Et selon mes calculs et mes valeurs actuelles, je devrai être FIRE dans 10.5 ans! Rendez-vous donc en décembre 2031 pour voir si mes calculs étaient corrects ;) 

Mr. GP : « Quelle est ta stratégie d’investissement ? Actions ? obligations ? ETF ? immobilier ? Crypto ? Autres ? »

Arturo Fich : Ma stratégie d'investissement est basée sur le DCA (pour "Dollar-Cost Averaging"), technique qui consiste à investir tous les mois une somme fixe dans des actifs. Pour ma part, ce montant n'est pas forcément fixe, il peut varier de mois en mois, mais le principe reste le même. L'avantage de cette stratégie est que je peux rester détaché du marché (pas besoin de vérifier les cours tous les jours), tout en profitant des baisses et des montées (surtout des baisses, car c'est comme d'acheter en solde).

J'applique cette stratégie pour mon 3e pilier chez VIAC dans lequel je verse tous les mois le montant maximal. Ensuite je fais un versement chez Yova (pour qu'ils m'achètent des actions de façon diversifiée, car je n'ai pas envie de le faire moi-même) et un autre versement pour acheter des ETFs. Ces trois versements sont faits avec des ordres permanents depuis mon e-banking. C'est automatique, c'est magique, et j'adore ça car je n'ai pas besoin de m'en soucier !

J'investis également dans la crypto. Je n'ai pour l'instant pas mis en place un vrai DCA automatique. La crypto étant très volatile, ma stratégie DCA ici se fait sur des cycles plus courts (chaque semaine) et avec de plus petits montants (vu que j'investis plus souvent).

J'ai également investi dans l'immobilier par le passé (acheté un petit appartement), ce qui me fait gagner un petit revenu passif bien agréable. Je le referai dans le futur si une bonne occasion se présente, mais pour l'instant je me concentre sur les ETFs (et un peu de crypto).

Mr. GP : « Te considères-tu frugal ? Peux-tu dévoiler l’évolution de ton taux d’épargne au fil des années ? »

Arturo Fich : Oui, je pense que je suis plutôt frugal et aussi minimaliste (tellement cliché). Dans la catégorie "shopping", sur toute l'année 2020, je n'ai dépensé que 303.- CHF !  Qui dit mieux ? Je ne suis pas un grand dépensier, je n'achète pas d'habits de luxe, je n'aime pas les grosses voitures, etc. Mais j'aime consommer consciemment, quand ça a du sens, quand j'en ai vraiment besoin, ou quand je veux me faire plaisir.

Je ne me prive pas quand il s'agit de goûter des bières artisanales par exemple. J'adore ça, et je mets mon argent dans les choses qui me font plaisir. Donc je ne suis pas frugal au niveau de la bière, mais je le suis pour beaucoup d'autres choses ;)

En ce qui concerne mon taux d'épargne pour les dernières années, ça donne :
 - 2019 : 33.5%
 - 2020 : 59.8%
 - 2021 : 59.7% pour l'instant

En 2019 j'ai commencé à m'intéresser au mouvement FIRE, ça se voit ? :) 

Mr. GP : « Quelle a été ta pire décision financière et pourquoi ? Quelle en a été la conséquence ? Et quelle a été ta meilleure décision financière ? »

Arturo Fich:  Ma pire décision a été de conclure un contrat de 3e pilier lié à une assurance vie il y a quelques années. Je me suis rendu compte que c'était pas une bonne idée en début d'année 2021 et j'ai résilié ce contrat, ce qui m'a fait perdre 14'000.- CHF. J'explique cette mésaventure sur ma newsletter si ça vous intéresse : https://fich.substack.com/p/aujourdhui-jai-perdu-14000. Vu les montants en jeu, je pense que la pire décision a été de signer ce contrat, et la meilleure de le résilier !

Une autre bonne décision a été d'avoir acheté de l'Ethereum en 2017. Je l'ai laissé dormir sur mon wallet jusqu'aujourd'hui, et entre temps il a fait x10 !

Mais pour être franc, ma meilleure décision n'est pas un événement précis comme ceux cités plus haut, mais c'est plutôt le fait que j'aie pris en main mes finances (réduction des dépenses inutiles et investissement régulier de mon épargne).

Mr. GP : « Quel conseil donnerais-tu à quelqu’un qui désire commencer à augmenter son taux d’épargne ? Quels axes (investissements, épargne, revenus, etc.) prioriserais-tu ? »

Arturo Fich : Mon conseil pour débuter l'aventure est de noter toutes les entrées et sorties d'argent durant un mois entier, de les catégoriser, et ensuite de reporter ça sur un tableur (Excel ou Google Sheet par exemple). Ca permet de voir le total gagné, et le total dépensé, et donc d'en déduire le taux d'épargne. En se basant sur ces chiffres, on peut analyser la liste des dépenses et commencer le boulot. Pour moi, ça se fait en 2 phases : 1) optimisations et 2) réduction des dépenses. 

Pour le point 1, l'idée est de réduire certaines dépenses qui ne vont pas du tout affecter ce qu'on a en retour de ce pour quoi on paie (je m'explique plus bas). Et pour le point 2, il va falloir réfléchir à sa façon de consommer et réduire des choses selon nos envies/besoins/conscience.

1. Optimisations. 
Voici quelques optimisations assez simples qui permettent d'économiser de l'argent sans rien perdre en échange. Ces exemples sont de vraies optimisations que j'ai opérées en 2019/2020 pour moi :
 - j'ai résilié une carte de crédit qui coûtait 100.-/an pour en prendre une gratuite (Cumulus-Mastercard)
 - j'ai changé mon assurance maladie de base en fin d'année et ai mis la franchise au maximum (cela me fait économiser dans les primes)
 - j'ai refait une assurance auto (même compagnie, même conditions), ce qui m'a fait économiser 341.- pour l'année (faut jamais laisser un contrat trop longtemps, les prix changent au fil du temps, mais si vous ne faites rien ils ne vont pas venir vous le dire)
 - j'ai changé d'abonnement mobile (+ de gigas pour 6.- de moins par mois, que demande le peuple !), 72.- d'économisé par année pour un meilleur service :)
 - et bien d'autres

C'est fou l'argent qui part dans le vide sans qu'on s'en rende compte (environ 600.- rien qu'avec ces 4 changements !). Enfin bref.

2. Réductions des dépenses. 
Maintenant il va falloir penser à la façon de dépenser et couper/réduire si ce n'est pas si utile que ça. Exemple:
 - Le café que je prend à la gare tous les matins en allant au boulot me coûte 3.90 CHF, soit 78.- CHF par mois. Est-ce que ça en vaut la chandelle ?
 - Je mange tous les midis dans un resto avec les collègues, c'est minimum 20.- CHF à chaque fois. Si je prend mon repas en Tupperware 2x par semaine, ça me fait déjà économiser 40.- CHF/semaine, ou 160.- CHF/mois ! (5x par semaine c'est 5x20x4 --> 400.- CHF par mois !)
 - Est-ce que j'ai vraiment besoin de la nouvelle paire de chaussures de Big Flo & Oli en collab avec le Coq Sportif, ou c'est juste de la hype ? Réponse numéro 2, 100.- CHF économisé ;)
 - Est-ce que j'ai vraiment besoin d'un compte Netflix ET Disney+ ? Peut-être qu'un seul me suffit.

Vous voyez le principe ? Donc ma recommendation est de commencer par réduire les dépenses (c'est bon pour vous, et pour la planète). Et ensuite on pense à augmenter ses revenus et à investir. Je pense que ça vient après dans l'ordre des priorités.

Mr. GP : « Peux-tu dévoiler ton Net Worth et nous expliquer comment il est composé ? ».

Arturo Fich :  Oui bien sûr, ma fortune nette s'élève à 225'000.- CHF actuellement. Et elle est composée comme suit :
 - 20% en immobilier
 - 8% en crypto
 - 18% en actions
 - 18% en obligations (en grande partie, c'est mon 2e pilier)
 - 36% en cash
 
Si vous voulez plus de détails, j'en parle sur https://fich.substack.com, où je fais une mise à jour mensuelle ;) 

Mr. GP : « Si tu devais recommander un livre ou autre ressource, laquelle choisirais-tu ? »

Arturo Fich :  Scott Rieckens a fait un truc pas mal. Il a découvert le mouvement FIRE et ça a changé sa vie. Il décide de faire un documentaire sur le mouvement, il quitte son job et sa maison avec sa femme et ses enfants pour tourner le documentaire dans tous les Etats-Unis, et en même temps, il fait son propre chemin dans le mouvement FIRE. Le documentaire s'appelle "Playing with FIRE", mais il a écrit un livre du même nom qui explique son cheminement à lui, la partie finance personnelle mais également la psychologie à avoir ainsi que les potentielles difficultés. J'ai trouvé le bouquin vraiment bien. Je vous le conseille vraiment !

Mr. GP : « Autres choses que tu désires ajouter ou partager ? »

Arturo Fich : Avec Mr. GP, on a concocté un modèle sur Google Sheet pour faciliter le calcul de fortune nette. On a créé cette feuille pour qu'elle soit facile à utiliser mais également facilement modifiable (pas trop de dépendances). Jetez-y un oeil et faites nous un retour si vous l'utilisez ;) On est ouvert aux remarques pour l'améliorer. Et si vous avez des idées d'autres outils qui pourraient vous aider ou vous simplifier la vie, n'hésitez pas à nous le faire savoir !

Lien vers la feuille de calcul : https://docs.google.com/spreadsheets/d/170bLLaR_dfl6a16iWneDpOwCZoZCadtX-wvtgST4alw/edit?usp=sharing

Mr. GP : « Une citation qui te plait ou une phrase qui t’inspire ?« 

Arturo Fich : En parlant de consumérisme, il y a une phrase qui m'a marqué, je pensais qu'elle venait de Joshua Fields Millburn de "the minimalists", mais apparemment elle vient de Dave Ramsey, bref. Ca donne ça : "We buy things we don't need with money we don't have to impress people we don't like."

Je la trouve bien car elle montre les dérives du système capitaliste en quelque sorte. On achète trop de choses, on s'endette même pour en acheter. Et souvent on n'achète pas ces choses parce qu'on les aime, mais parce que c'est la mode, ou c'est la classe ou c'est la norme. Alors qu'en fait, il faudrait juste acheter ce qu'on aime, ce qui nous fait vraiment plaisir, et il faut s'en f**tre de ce que pensent les gens.
 
Merci pour l'interview, c'était un plaisir. En espérant que ça plaira à tes lecteurs ;)
Amicalement,
Arturo Fich 

Conclusion

Arturo Fich est donc une personne encore toute jeune avec des objectifs précis et connus ! Sa quête vers l’indépendance financière est déjà bien entammée et il prend le temps, tout comme moi, de partager ces expériences et de donner de précieux conseils au travers de son blog. Un grand merci à lui de nous partager tout ce contenu qui est fort intéressant. Pour ma part, je suis convaincu que Arturo va être FIRE un jour car il mène déjà une vie frugale et minimaliste et cela ce remarque dans son taux d’épagne ! Comme il le dit en début d’Interview, il a pour le moment un revenu modeste mais il n’a pas besoin de plus et il arrive à faire chaque mois des investissements dans différents véhicules !

Encore un grand merci d’avoir pris le temps de répondre de manière très complète à cette interview ! Je me réjouis de collaborer sur des futurs projets !

Inscris toi à la newsletter

Cet article t’a plus ? Si oui, je te serais très reconnaissant de le partager et également de t’inscrire à ma newsletter afin de ne louper aucun article ! D’avance un grand merci !


2 réflexions sur “Interview #5 – Arturo Fich”

  1. « Content » de voir que je ne suis pas le seul à m’être fait avoir avec ces 3a lié aux assurances vie.
    J’en profite pour vous remercier pour le google sheet, qui est vraiment très pratique!

    1. Ouais, et je pense qu’on n’est pas les seuls. J’ose pas imaginer le nombre de personnes qui se sont faites avoir !
      Tu as réussi à t’en sortir ?

      Cool, tant mieux si tu trouves la sheet à ton goût. Ca me faite extrêmement plaisir que tu l’utilises ! Merci

Répondre à Arturo Fich Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *