Checklist – frugalité – L’assurance téléphone mobile

Il y a quelques mois, j’avais écrit un article qui expliquait comment la famille GP avait pu passer de 2’178.- CHF/an à 239.40.- CHF/an en frais de téléphonie mobile. En fin d’article, j’avais rapidement parlé des assurances pour téléphone mobile avec la promesse d’en faire un article dédié. Chose promise, chose due !

Dans ce petit article, je vais tenter d’évaluer la pertinence d’une assurance de téléphone mobile. Avant de commencer, je tiens à préciser qu’à titre individuel, je ne souscris pas à ce genre d’assurance pour la simple et bonne raison que je n’achète que des téléphones Low-Cost à moins de 300 CHF, mais neufs afin de bénéficier de la garantie constructeur (pour ce qu’elle vaut…) de 2 ans sur le matériel électronique. Si je casse mon téléphone moi-même, et bien, je suis prêt à assumer les éventuels frais de réparation, de tenter de le réparer moi-même ou alors dans le pire cas, racheter un appareil.

Contexte

À l’achat d’un téléphone portable neuf, il n’est pas rare que le vendeur, surtout si tu vas dans un shop en présentiel, essai de t’ajouter une assurance pour couvrir certains dommages qu’il pourrait arriver à ton téléphone flambant neuf. Proposer cette assurance au moment de l’achat est une stratégie très bien rôdée, car le client qui vient de dépenser une somme importante pour son nouvel appareil, sera plus tenté de signer le contrat. Dans ce contexte précis, l’assurance se fait via l’opérateur ce qui n’est pas un choix très intéressant. Le vendeur est très motivé par te vendre des services ou accessoires, car il touche souvent des « bonus » sur ce genre de vente additionnelle.

Couvertures, primes et franchises

Les couvertures d’assurance sont assez similaires et protègent tous contre les problèmes les plus courants, à savoir l’écran qui vole en éclat ou le classique téléphone qui fait « Plouf » au fond de la cuvette. La plupart des assurances que j’ai comparées couvrent donc les risques liés aux chutes, aux dégâts causés par l’eau et à l’écrasement causé par un véhicule. Attention, il est fréquent de voir une clause qui exclut le vol et la perte de l’équipement.

Les primes dépendent bien évidemment du montant à neuf de l’appareil. Pour un appareil à 800.- CHF, il faut compter en moyenne 10.- CHF/mois, soit 120.- CHF/an. Pour le même appareil, la franchise moyenne se monte à 50.- CHF en cas de sinistre. Pour ces conditions, le client aura un remboursement de la valeur à neuf de l’appareil si besoin.

Dans le cas où tu te ferais dérober l’appareil et s’en sert pour téléphoner, l’assurance couvre les coûts qui en résulteraient à hauteur de 2’000.- CHF. Lorsque c’est dit comme cela, ça peut effectivement sembler une bonne affaire, mais finalement, la plupart des personnes ont des abonnements où les appels en nationaux sont inclus. Cela peut avoir un intérêt si le voleur utilise des numéros à valeur ajoutée ou qu’il téléphone éventuellement à l’étranger. Cependant, cette situation me semble presque irréalisable de nos jours, car le téléphone est en principe protégé par un code d’accès et idem pour la carte SIM.

En as-tu réellement besoin ?

Indépendamment de ton avis concernant la réelle nécessité d’une telle assurance, il est possible que tu sois déjà assuré ! Comment me diras-tu ? Et bien, peu de gens le savent, mais il n’est pas rare que l’assurance ménage comprend le même type de couverture pour beaucoup moins chère qu’une assurance individuelle. Tout comme les tablettes, les ordinateurs fixes ou portables, le téléphone mobile est considéré comme un bien faisant partie de l’inventaire ménage. Ce qui encore plus étonnant, c’est qu’à franchise et risques couverts identiques, l’assurance ménage revient moins chère qu’une assurance individuelle pour téléphone mobile. Dans certaines polices d’assurance ménage, il est même possible que le vol et la perte de l’équipement soit inclus (souvent disponible sous forme de complément) et cela est également valable pour les équipements de sport et de loisir de toute la famille !

Pour une famille de 4-5 personnes, le choix est vite fait

Les exemples ci-dessus sont d’autant plus parlant et important dans le cas d’une famille de quatre ou cinq personnes. Dans une situation comme cela, inclure ces assurances dans l’assurance ménage reviendra entre quatre et six fois mois cher que de prendre des assurances individuelles !

Comparaison – Samsung Galaxy S21 Ultra 5G

Après la théorie, passons à la pratique en comparant différentes assurance pour un téléphone haut de gamme, le Samsung Galaxy S21 Ultra 5G, proposé au prix de 1’299.- CHF (source : Swisscom).

Baloise

La Baloise propose un calculateur en ligne. Tip Top. Mon interlocutrice virtuelle, Mira, me pose quelques questions afin d’estimer ma prime.

Quelques précisions sur les modules de couverture :

  • Détérioration : prise en charge des frais de réparation ou de remplacement en cas de chute.
  • Vol : prise en charge des frais de remplacement en cas de vol.
  • Garantie : pendant les deux an de garantie légale, prise en charge des frais d’envoi et d’installation ou tout autres frais de livraison et de déplacement. Après expiration de la garantie légale, prise en charge des frais supplémentaires qui étaient couverts dans la garantie légale.

Pour le montant de 198.- CHF/an, tu n’es pas assuré contre la perte de l’appareil. Cette option te coutera 42.- CHF. Au final, on se trouve avec une assurance de 240.- CHF/an pour la couverture totale. Un rabais de 44.- CHF est appliqué si tu optes pour un contrat d’une durée de 2 ans. Quid de la franchise ???

Helvetia

Tout comme pour la Baloise, ils proposent un calculateur d’assurance. On y va ! On remarque en fait qu’il n’est pas possible d’avoir une assurance dédiée au mobile, mais qu’ils proposent de couvrir ce risque avec l’assurance ménage. Cette protection est directement incluse dans le package All-in-One et il n’est donc pas possible de déterminer un chiffre précis pour la partie « mobile ».

Allianz

Alors eux ils sont intéressants, car ils conseillent carrément de fuir les assurances pour téléphone portable ! Si si, c’est écrit sur cette page. Si tu ne veux pas lire tout leur blabla, voici leur conclusion.

Leur discours est sans appel. Ils préfèrent favoriser leur assurance ménage que de proposer un produit spécifique pour les téléphones portables. Je trouve que c’est une bonne stratégie et ça permet de mettre en avant les avantages de leur assurance ménage. Ils proposent d’inclure cette couverture soit avec une complémentaire « Casco pour les appareils de sport et électronique » ou via leur package « All Risk ».

Mobilezone

Ici, on peut trouver deux offres en fonction du système d’exploitation du téléphone :

Dans les deux cas, la couverture en cas de vol est en option et il n’y apparemment pas la possibilité de couvrir la perte de l’équipement. Les tarifs varient en fonction du prix de l’appareil. Dans le tableau comparatif ci-dessous, je me baserais donc sur un appareil Android de plus de 1’000.- CHF.

Swisscom / Axa

Allons voir ce que le géant bleu national propose. Leurs offres sont assez simples et se composent de deux variantes :

  • Protection Plus, jusqu’à 849.- CHF : franchise de 70.- CHF, prime de 10.- CHF/mois
  • Protection Plus, de 850.- CHF et plus : franchise de 100.- CHF, prime de 15.- CHF/mois

Les deux variantes proposent les mêmes couvertures : chute et casse de l’écran, dégâts d’eau, abus suite à un vol. Swisscom offre cette prestation au travers de l’assurance Axa.

Tableau comparatif

Voici le résumé des assurances comparées pour le mobile d’une valeur de 1’299.- CHF

AssuranceDétériorationVolGarantiePerteFranchiseTotal 1 an
Baloise112.- CHF82.- CHF4.- CHF42.- CHF0.- CHF240.- CHF
HelvetiaN/AN/AN/AN/AN/AN/A
AllianzN/AN/AN/AN/AN/AN/A
Mobilezone149.- CHF20.- CHFN/ANon couvert60 – 150 (en cas de vol)169.- CHF (avec vol)
Swisscom150 CHFinclusN/ANon couvert100.- CHF150.- CHF

Conclusion

On remarque qu’il est déjà pas simple de comparer les prestations… Dans certains cas, il faut réellement aller lire les conditions générales de vente pour bien comprendre le cadre et limite du contrat. Les protections contre les utilisations abusives sont spécialement floues, car il n’est pas souvent possible d’avoir une liste exhaustive de cas pris et pas pris en compte. Est-ce que par exemple l’achat d’applications payantes est couvert ? Est-ce que les numéros surtaxés sont couverts ?

Pour ma part, je reste convaincu que les assurances individuelles pour les téléphones portables ne valent absolument pas la peine ! Si tu as un appareil low cost comme moi, je te conseille d’en prendre soin et de l’utiliser au minimum 3 ans pour bien l’amortir. Si tu es un adepte des téléphones portables haut de gamme, je te laisse faire ta propre idée sur le sujet, mais effectivement, inclure une protection pour un appareil à plus de 1’000.- CHF à ton assurance ménage pourrait être judicieux (mais moins judicieux que d’opter pour un appareil moins cher 🙂 ).

L’option d’inclure ceci dans une assurance ménage est encore plus intéressante pour les familles, car l’option n’est pas proportionnelle au nombre d’habitants dans la plupart des cas.

Autres articles qui pourraient t’intéresser

4 réflexions sur “Checklist – frugalité – L’assurance téléphone mobile”

  1. Merci pour l’article!
    Il existe de nos jours pas mal de téléphone de bonne qualité sans pour que l’on nécessite de dépenser un bras (style les xiaomi, voir les gammes a des google pixels)
    et proteger avec un bon combo coque + vitre, et c’est parti pour une bonne vie 🙂

    1. Complétement en phase avec toi puisque j’ai un Xiaomi Poco X3 NFC 🙂 ! PS: pense à t’abonner à ma newsletter si tu aimes ce genre de contenu 🙂 merci beaucoup

  2. très bon article merci ! je vais essayer de regarder les abonnements mobiles dans le semaine, pour aider mes parents 🙂

    + je confirme que l’assurance téléphone ne sert à rien. ça fait quelques années qu’on a arrêté d’en faire une. la meilleure option reste l’achat d’une coque solide (j’utilise Rhinoshield) je peux vous dire que c’est la meilleure assurance au monde
    mon téléphone fait je pense une dizaine de chutes (balcon, escaliers, sol…) par jour est il survit xD

    merci encore !

    1. Salut Brisly et merci pour ton partage ! Fais-moi part de ton retour avec tes parents ! Effectivement, autant investir dans une bonne coque de protection + la protection d’écran que dans une assurance ! Il existe aussi des téléphones de « terrain » qui sont sensés être résistants mais je n’ai pas de retour d’expérience la-dessus ! Tout ça mérite un update du post ! Merci et au plaisir de te lire !

Répondre à Mr. GP Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *